INTERVENANT

Jean-Louis Carpentier, Maître de conférences en droit privé, Vice-Doyen de la Faculté de Droit, d’Economie et de Gestion, co-directeur du Master « Ingénierie des ressources humaines » (IRH), spécialiste de droit social (droit du travail et droit de la protection sociale) et de droit de la sécurité alimentaire

Jeudi 16 mai 2019 

De 18h à 20h

 

Objectif

Le règlement général sur la protection des données (RGPD), entré en application le 25 mai 2018, a profondément modifié la conception des entreprises en matière de traitement des données à caractère personnel. Si le droit antérieur reposait principalement sur un mécanisme de déclarations à la CNIL et sur l’information des salariés, le RGPD oblige désormais les entreprises à prendre en charge la protection des données à caractère personnel, en leur imposant l’obligation de définir un plan d’actions.
Un an après son entrée en vigueur, ce rendez-vous d’actualité permettra de dresser un premier bilan du nouveau dispositif. À titre complémentaire, seront examinées les solutions offertes aux entreprises dont la réputation a été atteinte par leurs salariés via les réseaux sociaux.

 

Programme

– L’impact du RGPD : principes fondamentaux de protection des données
– Les difficultés d’articulation des dispositions de la loi « Informatique et libertés » et du RGPD
– Les nouvelles prérogatives de la CNIL
– La définition d’un plan d’actions
– L’obligation de tenir un registre interne des traitements
– L’analyse d’impact relative à la protection des données (AIPD)
– La désignation d’un délégué à la protection des données (DPO)
– La mise en œuvre du droit d’accès des salariés
– Les sanctions applicables en cas de manquement aux dispositions du RGPD
– Les chartes de bonnes pratiques pour la collecte et la gestion des données des salariés
– Les réseaux sociaux et l’atteinte à la réputation de l’entreprise

 

Lieu

Faculté de Droit, d’Économie et de Gestion
10, avenue Pierre Larousse
92240 MALAKOFF

 

Tarif de la formation

150 euros